lundi 30 mars 2020

Le printemps de Matos & Matinos

De l'été 1986 au printemps 2020, Matos & Matinos enjambent le temps comme une flaque d'eau.



© Futur 2002 - 2020
Au coeur des années 80, au coeur d'Orléans, ces deux là s'illustrèrent, puis disparurent, comme dissous par les 90's naissantes.
   © Futur 2002 - 2020
 Ils ne vécurent que cinq années et quelques planches. Ils firent néanmoins l'unanimité, chacun s'accordant à dire qu'ils n'avaient aucun intérêt.  

© Futur 2002 - 2020

      © Futur 2002 - 2020
Et c'est là que leur caractère insoupçonné se fît sentir. Alors même que leurs bandes ne généraient qu'un vague sentiment de consternation, ils semblaient persister, voire s'acharner à enfoncer toujours le même clou idiot. Ils étaient stupides, mono-maniaques et impossibles à concilier. 



© Futur 2002 - 2020

Aussi, il ne faut pas s'étonner de les voir réapparaître vingt neuf ans plus tard, à peine changés, et semblant ne rien avoir appris. Et le monde lui, a-t-il changé? D'après leurs premières réactions, cela ne semble pas être le cas, ou à peine. Et quand bien même aurait-on inventé la téléportation entre temps, on peut parier que ni Matos, ni Matinos (à fortiori) ne s'en seraient rendu compte. 

La question reste maintenant en suspends, et inquiète tout le monde: que vont-ils faire?..




vendredi 31 janvier 2020

Échos de Rosto

Rosto, cinéaste et musicien unique, nous a quitté l'an dernier.


© Futur 2002 - 2020

Aussi, je remercie Antoine Lopez de m'avoir proposé - avec 49 autres artistes - de rendre hommage à Rosto. Les 50 hommages sont exposés dans les différents lieux de la ville durant toute la durée du 42e Festival du court métrage de Clermont Ferrand qui ont accepté de participer à ce "Salut" fraternel. 

Antoine, merci beaucoup pour ton initiative et ton travail.

Exposition Fifty / Fifty, jusqu'au 15 février 2020 dans les bars de Clermont Ferrand.