samedi 2 mars 2013

Bilan intermédiaire

C'est sous la menace permanente d'un possible licenciement que les salariés de FUTUR 2002 se retrouvent chaque jour. Ça les gêne un peu, mais ils rigolent quand même pas mal!



Vous le savez comme nous, l'Europe est en crise, et notre compagnie n'y échappe pas: Nous tournons au ralenti. Mais cela veut tout de même dire que... nous tournons! Et quand on y pense on se dit qu'on a finalement de la chance. On se retrouve chaque jour, on dessine, on fait avancer ce petit film (ici un fragment du plan 06), on boit du café, et, entre la chaleur du studio, la présence quotidienne d'un monde de fantaisie sous nos crayons et nos écrans, ben la crise, on l'oublie. On va peut-être ralentir un peu, un tout petit peu, pour que ça dure plus longtemps. Du coup, il faudra peut-être même embaucher pour pouvoir terminer!  

Aucun commentaire: