dimanche 19 août 2012

M. X parle



Je m'en doutais, M. X a fini par se manifester, le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est laconique...  

"Effectivement, je suis parti de France. Je ne pouvais plus y rester, comme je ne peux divulguer où je me trouve actuellement, cela pourrait causer trop de problèmes à des personnes qui me sont proches. Disons que ces derniers mois, je me suis trouvé confronté à des difficultés, sur le plan sentimental, mais aussi... comment dire... au niveau de ma santé disons. Je ne peux rester plus longtemps connecté, je vous enverrai d'autres nouvelles peut-être."

Bon, plus on en sait, plus c'est confus je trouve. Ce que je me dis surtout (pourquoi cela ne m'avait pas frappé la dernière fois?) c'est que cette photo, quelqu'un a dû la prendre. 

samedi 18 août 2012

Y a du marché?


Là vraiment, on sait pas quoi en faire de ce film... Au départ, on souhaitait toucher un public étudiant, un peu oisif, qui fréquente le réseaux sociaux là, mais c'est pas assez tranché: trop crade, pas assez sanglant, trop peu bizarre, et surtout, surtout, ça communique quoi cette histoire? Ça vous parle à vous? Non, on va reprendre tout ça, on reprend à zéro et on va faire un truc bien, ok? On revient, ne partez pas, on va vous proposer du bon, du catchy , un truc bien cradingue et tout! OK???

lundi 13 août 2012

Je veux être ton ballon


Vous avez été très nombreux à rire aux éclats devant les dernières aventures de Blu & Red. Les revoici donc, prêt à vous emmener dans un grand éclat de mort de rire!!! Un vrai retour aux racines du cinéma pour cette histoire qui se passe de dialogues, et ne tient que par la maestria de sa mise en scène. Totalement à contre-courant de la programmation habituelle, ce nouvel opus de Blu & Red s'attaque sans vergogne au marché difficile des blockbusters de l'été. Âmes sensibles attention, il y a une goutte de sang!

dimanche 12 août 2012

La bière dans la ferraille


C'étaient les moments les plus difficiles à vivre finalement. En plein de mois de juillet, le bar du mess des sous-officiers était l'endroit où l'on pouvait encore trouver un peu de fraîcheur. Et surtout, on y servait une bière blonde, moyenne, mais très rafraîchissante. Immanquablement, on expliquait à Projet 0x0, la carlingue brûlante, qu'il était encore trop jeune pour boire de l'alcool. Il y a peu pourtant, lors des canicules, sa grand-mère l'autorisait toujours à en boire une gorgée, une seule gorgée. Il ne connaissait rien de plus agréable. Mais le sergent Lutton ne l'a jamais cru. Et ça, vraiment, c'était dur.