vendredi 30 mars 2012

Dans l'atelier


Le jeune officier qui supervisait les opérations autour du projet OxO n'en croyait pas ses yeux. On a avait mis près d'une heure trente pour parvenir à extraire le corps de l'enfant de la carlingue du robot, et ce qu'il voyait dépassait l'entendement. Il fallait maintenant réintégrer le corps dans l'armure pour ne pas risquer de le perdre. S'il n'était pas à proprement parler en danger, l'enfant hurlait, et sans protection, sa chair était trop douloureuse. L'opération devait désormais aller jusqu'au bout, la place du robot était au fond du lac.  

Aucun commentaire: