lundi 10 août 2009

Episode #02

Comme le lac, ce morceau de sable aggloméré et de métal rouillé est le cœur de l'histoire. Il en est le sol. Et lorsque l'homme y enterrera l'enfant encore vif, le corps recouvert de diodes, il fera de lui le composant d'une électrolyse. Au fil des ans, l'enfant captera sans cesse les particules de métal qui l'entourent. À son réveil, vingt ans plus tard, sa chair sera devenue composite. Il se découvrira métallique, et la greffe monstrueuse opérée vingt ans plus tôt par l'homme (l'employé en fuite d'un laboratoire militaire) aura fonctionné. À la place de ses organes digestifs, désormais inutiles, sera disposé un magnétophone à cassettes. Les premiers temps de sa nouvelle vie seront donc occupés à écouter, inlassablement, les mêmes albums enregistrés pour lui vingt ans plus tôt. L'enfant sera bien trop absorbé par la découverte des Fleshtones pour se préoccuper des raisons qui l'ont amenées ici, ni même des motivations qui ont poussé l'homme du laboratoire à l'enterrer et à lui voler ses précieuses années. Non, décidément, la musique serait là, simple, directe, il lui semblera pouvoir la comprendre, et il sera persuadé qu'elle lui est destinée. Bientôt, une idée s'imposera à son esprit: voir jouer les Fleshtones.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Finalement tout ne me semble pas, je te cite "fourre tout", mais plutôt habile comme manière de faire,
c'est même une très bonne idée. J'ai l'impression de lire une revue.
Le mélange photos dessins, est étudier, et nous plonge dans une ambiance sombre et onirique, porté par des textes vraiment très beau, j'aimerai faire pareil.
On dirait déjà que l'histoire commence.