samedi 25 juillet 2009

Une idée du lac

"L'eau baissait depuis longtemps déjà quand j'arrivais. Parfois un grand frémissement en ridait soudain la surface, et les dos bruns des poissons inquiets transparaissaient. Dans les flaques du bord, des enfants pataugeurs capturaient un fretin brillant qu'ils jetaient dans les seaux pleins d'eau claire. L'eau de la mare, que l'émoi des poissons achevait de troubler, était terreuse et d'instant en instant plus opaque. Les poissons abondaient au-delà de toute espérance" (...) André Gide (L'immoraliste - 1902)

Aucun commentaire: