mercredi 8 juillet 2009

Froid tendre

L'idée est simple: Notre robot est tendre. Très tendre. À tel point qu'il en est fragile à l'extrême. Non seulement il doit garder cette paroi métallique sur lui à jamais, mais il doit toujours surveiller son équilibre mental. Il peut à de rares occasions être saisi d'une colère volcanique et froide (?) qui lui fait emporter tout sur son passage. Il n'en sort que par un tunnel de fatigue, une nappe d'amnésie et un retour au calme profond.

Aucun commentaire: